L'innovation joue un rôle crucial dans la construction durable

Lire la légende du visuel

The dismountable wooden structure of Poland’s pavilion that was exhibited at the Dubai World Expo from October 2021 to March 2022 remained in UAE and serves as headquarter for COP Youth. An inspirated twin building is meant to be built in Poland, in Podlaskie Voivodeship, as Education Centre Xylopolis to raise public awareness about the challenges of sustainable development. Credits: WXCA.

Rénovation
Point de vue
Durée de lecture : 7 min 7 min
15/05/2024

Partager l'article

Entre créativité et considérations budgétaires, Marta Sękulska-Wrońska nous livre sa vision de la construction durable. L’architecte polonaise a récemment contribué à un projet inédit de complexe muséal à Varsovie, qui illustre une démarche résolument placée sous le signe de l’innovation.

Marta Sękulska-Wrońska est une architecte polonaise, présidente du cabinet d’architecture WXCA, qui se distingue notamment par son expertise de la construction durable et son souci d’intégrer chaque bâtiment à son environnement architectural, culturel et social. Remarquée lors de l’Expo 2020 Dubaï pour la création, avec son équipe, du pavillon polonais, elle a également participé à la création de l’un des plus grands complexes muséaux d’Europe, la Citadelle des musées de Varsovie.*

Vous placez la durabilité au cœur de votre approche. Pouvez-vous nous partager votre définition de la construction durable ?

Pour moi, la construction durable consiste à concevoir des bâtiments et des espaces répondant aux besoins des utilisateurs et optimisés de manière à limiter leur impact sur l’environnement, afin de préserver les ressources et de promouvoir la santé et le bien-être des occupants. 

Vous accordez beaucoup d’importance à la phase de conception. Pourquoi cette étape est-elle cruciale ? 

Investir du temps et des efforts dans la phase de conception permet indéniablement aux architectes de prendre des décisions éclairées qui répondent bien entendu aux défis immédiats, mais prennent également en compte les implications à long terme sur la performance, la durabilité et le succès global du bâtiment. 

Au cours de cette phase initiale, nous nous posons une multitude de questions pour découvrir les possibilités d’innovation et de créativité et identifier les défis ou les contraintes potentiels. Grâce à leur compréhension des besoins spécifiques, les architectes sont à même de créer des espaces à la fois fonctionnels, confortables, esthétiques et intelligents. 

Une telle approche permet aussi de minimiser les risques, d’optimiser les ressources et de s’assurer que la solution de conception finale répond effectivement aux attentes du client, en apportant une valeur ajoutée tout au long du cycle de vie du bâtiment.

Le Palais de Saxe à Varsovie est en cours de reconstruction pour une réouverture au public en 2030. Ses façades reprennent les proportions caractéristiques du vitrage du bâtiment historique tout en offrant des qualités d’isolation à la hauteur des standards actuels. Crédits : WXCA.

Quels sont les défis à relever pour développer davantage la construction durable en Pologne ?

Je citerais en premier lieu la nécessité de sensibiliser et d’éduquer les entreprises et les professionnels de la construction polonais. Ils sont nombreux à ne pas avoir pleinement conscience de l’importance du sujet et des avantages multiples que cette approche présente. 

Les grandes entreprises doivent conduire le changement et peser en faveur des nécessaires modifications de la législation.

Les considérations liées aux coûts constituent un second facteur. Les pratiques et matériaux de construction durable induisent un coût initial souvent plus élevé que les méthodes de construction traditionnelles. Cela peut représenter un obstacle pour les promoteurs et les propriétaires, susceptibles de privilégier la rationalisation des coûts par rapport à la durabilité à long terme. Néanmoins, certains instruments financiers peuvent contribuer à changer cette situation.

À quel point l’innovation est-elle centrale pour faire de la construction durable une réalité ? 

L’innovation joue un rôle crucial, au service d’un secteur de la construction qui cherche à limiter son impact sur l’environnement. Le développement de produits durables, fabriqués à partir de sources recyclées ou renouvelables, doit également s’accompagner d’une meilleure efficacité énergétique. La rationalité est de mise et nous devons maîtriser l’usage des systèmes les plus gourmands en énergie, comme les ventilations par exemple. Grâce à l’innovation, il devient possible d’obtenir des résultats similaires, tout en consommant moins. En investissant dans les produits durables, les entreprises de construction peuvent non seulement réduire leur impact sur l’environnement, mais aussi créer des bâtiments plus résistants, plus efficaces et plus sains pour leurs occupants.

De plus en plus d’architectes ont développé une connaissance approfondie des pratiques et des technologies de la construction durable afin de créer des structures respectueuses de l’environnement et efficaces sur le plan énergétique. Les matériaux recyclés que nous introduisons dans nos projets ne sont pas seulement durables mais présentent également des qualités esthétiques uniques susceptibles d’améliorer la conception globale des bâtiments et leur usage.

À l’intérieur du musée de l’armée polonaise, les vitrages sélectifs baignent de lumière les espaces. Le contrôle de la température, de l’humidité, et les systèmes acoustiques de pointe contribuent au bien-être des visiteurs. Crédits : WXCA.

Quel projet de construction vous a récemment impressionnée par ses atouts en matière de durabilité ?

J’attends avec impatience l’achèvement des travaux de construction de la Stockholm Wood City, qui vise à devenir le plus grand projet de développement urbain en bois massif au monde. Ce matériau séquestre le carbone et émet moins d’émissions que le béton. Il contribue ainsi à réduire considérablement son impact sur le climat, tant dans sa phase de construction qu’au long de son cycle de vie. 

La Stockholm Wood City sera construite en bois de masse ignifugé, formant en surface une couche de charbon protectrice, afin de conserver la résistance structurelle et de contribuer à une structure plus sûre. Le déploiement à cette échelle d’une telle solution ne serait pas autorisé en Pologne… Par ailleurs, le projet a été conçu pour permettre un processus de construction plus rapide et plus silencieux, en faveur du bien-être des riverains. La Stockholm Wood City met ainsi en évidence l’engagement et le rôle pionnier joué par la Suède en matière de pratiques de construction durable. Nous pourrons tous apprendre de leur expérience !

Le projet de construction durable jugé remarquable par Marta Sękulska-Wrońska : la Stockholm Wood City (Suède), qui vise à devenir le plus grand projet de développement urbain en bois massif au monde – conçu par le studio danois Henning Larsen et le cabinet suédois White Arkitekter. Crédits : Atrium Ljungberg / Henning Larsen
* La Citadelle des musées est un complexe architectural comprenant le musée d'histoire polonaise et le musée de l'armée polonaise.
×